Autres curiosités

La Fontaine Saint Roch:

Autrefois appelée fontaine du Pidou, elle est surmontée d’une croix celtique en granit. Cette fontaine permit à de nombreux habitants d’avoir de l’eau pure, ceux-ci ne devant se contenter auparavant que de celle récupérée dans des citernes et qui donnait des fièvres. Plusieurs personne s’y rendait en dévotion, pour guérir les maladies de peau, ou bien pour guérir les pauvres d’esprit.

L’école Mairie

Construite en 1887, elle accueillit en 1911 trois classes, une enfantine de 106 élèves, une école de 39 filles  et une école de 57 garçons. Les instituteurs étaient logés dans le même bâtiment dans trois appartements avec jardins. La Mairie n’occupait qu’une pièce. L’école fut agrandie en 1937, par une classe supplémentaire et une salle de cantine . L’école fut définitivement fermée pour la rentrée 2013.

Groupe scolaire et Mairie 2018

 

Le Château de Ribeyreix

Ce fut un château de grande importance avec une tour crénelée. Il y avait une chapelle dans laquelle on disait parfois la messe. Aujourd’hui le château est une exploitation agricole, il ne reste que quelques vestiges dont une tour, quelques murs et une porte bien conservée, la cour est pavée, mais recouverte de terre.

Le Château d’Oche

Le château en 1912

2018

2018

    

Vue aérienne du chateau

Propriété de la famille des Béron d’Oche, il fut construit au 17ème siècle. Celui existant actuellement a totalement été reconstruit sur les ruines du précédent au cours du 19ème siècle. après guerre ce château abrita une petite usine de conserves de de gibier et de champignons. Ensuite il fut racheté par l’Etat pour y installer une colonie de vacances pour les enfants de fonctionnaires du ministère de l’économie et des finances. C’est maintenant une propriété privée.

Le grand tilleul:

Sur le champ de foire, derrière l’église existait un superbe et grand tilleul de plus de 5 mètres de diamètre. La tempête de 1999 en eut raison.

Le château de la Bastide

En 1607, Françoise de Ribeyreix, veuve d’Antoine de Labastide, écuyer, seigneur du lieu, ainsi que Jean Carles Plaisant de Bouchat, écuyer et sa femme demoiselle de Labastide, vendent le manoir de la Bastide qualifié de château qu’ils habitent, à Antoine et Jacques Arlot écuyers seigneurs de Firbeix, Frugie, etc… demeurant aux chateaux de La Mousnerie et de Frugie.

Aujourd’hui le château de la Bastide a disparu. Il ne reste qu’un groupe de maisons anciennes, ayant servi de bâtiments agricoles, faisant partie du hameau de “le Fraysse”. Les propriétaires actuels maintiennent toujours à ce lieu l’appellation La Bastide.

Le Calvaire de la route d’Oche

Ce calvaire situé au carrefour de la route d’Oche et de Coutancie date du 19ème siècle. Sa croix de bois a été changée lors de la restauration en 2014, le christ est celui d’origine.

 

Les maisons des particuliers (propriétés privées)

L’abbaye de Labey

Aujourd’hui c’est une ferme, la maison date de 1721, et était une ancienne abbaye (d’où le nom de Labey) occupée par des moines. La propriété était entourée de murs dont quelques restes sont encore visibles le long de la route. Il existait un clusot à l’orée des bois, celui-ci a été comblé depuis.

Maison Curmon

Cette maison située près de l’église date du 17ème siècle, pendant la révolution elle hébergea des vendéens qui laissèrent leur signes sur les linteaux de porte et qui sont toujours visibles aujourd’hui. Cette maison était à la tête d’un vaste domaine.

Ferme

Derrière l’église se trouve une des plus vieilles maisons de Saint Priest datant du 18ème.

Mas d’Arneix

Dans certaines maisons se trouvent des clusots en parfait état. les clusots était des galeries souterraines où les habitants pouvaient entreposer leur nourriture et réserves diverses. Ils servaient aussi de caches lors de danger.

Le Moulin neuf

Les premiers bâtiments de ce site furent érigés en 1605, pour en faire une fonderie. Puis les divers bâtiments furent transformés en tannerie, en utilisant l’eau du Périgord. Par la suite ce fut une minoterie qui s’installa sur le site et qui fit construire les bâtiments actuels, utilisant l’eau des étangs et du Périgord pour faire tourner le moulin. La maison de maître date du 19ème siècle.

Le Périgord

L’étang en arrière plan

La cascade